fbpx
3.7/5 - (3 votes)

Comment mettre du sel dans la piscine

Ajouter du sel à votre piscine permettra non seulement d’améliorer la qualité de l’eau mais aussi de prévenir la corrosion. Mais quelle quantité de sel devez-vous ajouter à votre piscine ? Vous pouvez savoir quelle quantité de sel est nécessaire en vérifiant le niveau de salinité de votre eau.

Calculez la quantité de sel dont vous avez besoin pour votre piscine

Que vous ayez une piscine à eau salée ou une piscine traditionnelle, calculer la quantité de sel dont vous avez besoin est une bonne idée. L’ajout de la bonne quantité de sel vous permettra de profiter pleinement de votre piscine. Cependant, l’ajout d’une trop grande quantité de sel peut causer des problèmes.

Un calculateur de sel pour piscine peut vous aider à déterminer la quantité de sel que vous devez ajouter. Cependant, vous devez prêter une attention particulière aux paramètres. Vous pouvez soit utiliser une feuille de calcul, soit utiliser une calculatrice en ligne. Il y a quelques facteurs clés à prendre en compte pour calculer la quantité de sel dont vous avez besoin.

Premièrement, vous devez connaître la profondeur moyenne de votre piscine. La profondeur moyenne d’une piscine standard est de six pieds. Si votre piscine n’est pas standard, vous devrez peut-être la diviser en sections. Vous devrez également savoir combien de livres de sel vous devez ajouter.

Le calculateur de sel pour piscine est l’un des moyens les plus simples et les plus efficaces de calculer la quantité de sel dont vous avez besoin. Il calcule la quantité de sel que vous devez ajouter en examinant le volume de votre piscine et les niveaux de sel actuels.

Il utilise le nombre de gallons de votre piscine pour calculer la quantité de sel que vous devez ajouter. Il est également important de noter qu’un calculateur de sel pour piscine n’est pas le seul moyen de calculer la quantité de sel que vous devez ajouter.

Déterminer la salinité actuelle de l’eau de votre piscine

Identifier la salinité actuelle de l’eau de votre piscine avant d’ajouter du sel est une étape importante pour maintenir la chimie de l’eau. Cela peut être fait manuellement ou automatiquement par le biais d’un système de salage de piscine.

Heureusement, quelques calculateurs en ligne existent pour vous faciliter la tâche. Ces calculateurs vous fourniront la réponse appropriée à la salinité de l’eau de votre piscine avant d’ajouter du sel.

La bandelette d’analyse de l’eau salée est un outil courant pour mesurer la teneur en sel de l’eau de la piscine. Certaines bandes de test ont une précision d’environ 200 à 300 ppm, mais il n’est pas rare que certaines se trompent de 300 ppm.

Un testeur de salinité numérique est un excellent moyen de mesurer les niveaux de sel dans l’eau de votre piscine. Il peut également mesurer la dureté totale et les solides dissous totaux.

Un calculateur de piscine au sel vous montrera comment calculer la quantité de sel nécessaire pour atteindre la concentration de sel souhaitée. Ceci est important car le niveau optimal de sel dissous dans votre piscine est bien inférieur à celui du sel marin.

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, il est également possible de trop ajouter de sel, ce qui peut conduire à une piscine salée. La concentration idéale de sel se situe entre 2 500 et 3 500 ppm.

Le testeur de salinité numérique est un moyen précis et efficace de mesurer les niveaux de sel. Il peut également mesurer la dureté totale et les solides dissous totaux (TDS).

Prévenir les propriétés corrosives du sel

Ajouter du sel à votre piscine peut entraîner des propriétés corrosives. Le sel fait que le processus de corrosion est plus rapide qu’il ne le serait dans l’eau douce. Cela signifie qu’il est important de surveiller le pH et l’alcalinité totale de votre piscine pour garder la corrosion à distance.

Le sel est un minéral qui est corrosif pour la maçonnerie et les métaux. Si votre piscine est faite de maçonnerie, il est important de sceller la surface pour que le sel ne puisse pas la corroder.

Comment Mettre Le Sel Dans La Piscine

La corrosion galvanique est un autre problème qui peut se produire avec le sel. Il s’agit d’une réaction électrochimique entre un métal et les électrolytes de l’eau salée. Cela peut provoquer des problèmes cosmétiques et structurels.

La corrosion galvanique peut également se produire sur les équipements de la piscine. Si le métal de votre piscine est un métal noble, comme le laiton, le cuivre ou le titane, il est peu probable qu’il se corrode. En revanche, s’il est moins noble, comme l’aluminium, le cuivre ou l’acier, il peut se corroder.

Il existe deux sources principales de corrosion : le sel et l’air. Lorsque le fer d’un alliage métallique se corrode, il se combine avec des molécules d’oxygène pour former de la rouille. La rouille provoque un goût et une odeur désagréables. La rouille peut contaminer l’alimentation en eau et le goût de l’eau.

La corrosion galvanique peut également se produire dans les piscines dont le système d’eau salée est déséquilibré. Cela peut causer des dommages aux parois de la piscine, aux installations et à l’équipement.

.

Comment mettre du sel dans la piscine

Mettre du sel dans votre piscine peut aider à garder l’eau de votre piscine propre. La quantité de sel que vous mettez dans votre piscine dépendra de différents facteurs.

Calculez la quantité de sel dont vous avez besoin

Que vous essayiez de maintenir l’eau de votre piscine à un niveau sûr ou que vous ayez besoin d’ajouter quelques livres de sel pour aider à garder l’eau propre, il est important de savoir comment calculer la quantité de sel dont vous avez besoin. La réponse n’est pas aussi difficile que vous pourriez le penser.

La première étape pour calculer la quantité de sel dont vous avez besoin est de déterminer la profondeur moyenne de votre piscine. Vous pouvez le faire en multipliant la superficie de votre piscine par la profondeur moyenne. Si vous avez une piscine de forme non standard, vous trouverez peut-être plus facile de la diviser en sections. Vous devez alors diviser le résultat par deux.

La profondeur moyenne de votre piscine est le facteur le plus important pour calculer la quantité de sel dont vous avez besoin. Vous pouvez également calculer la quantité de sel dont vous avez besoin en calculant le nombre de gallons d’eau dans votre piscine.

Le niveau de sel de votre piscine peut fluctuer en fonction du temps, il est donc important de le surveiller.

piscine

L’ajout de sel peut vous aider à amener l’eau de votre piscine à un niveau idéal 💎, mais si c’est trop, cela peut être pénible.

Vous pouvez mesurer le niveau de sel de l’eau de votre piscine en utilisant un kit de test liquide pour eau salée. Cela permettra d’obtenir une lecture précise. Une autre méthode consiste à utiliser un testeur numérique. Cependant, les lecteurs numériques sont chers et nécessitent un étalonnage avant chaque utilisation.

Si vous n’êtes pas sûr de la quantité de sel dont vous avez besoin, un calculateur de sel pour piscine peut vous donner une bonne estimation. Selon le type de sel que vous choisissez, vous devrez également déterminer l’alcalinité totale de l’eau de votre piscine. Ce chiffre doit se situer entre 80 et 120 ppm.

Bien que le moyen numéro un de calculer la quantité de sel dont vous avez besoin dans votre piscine soit de calculer le nombre de gallons qu’il faudra, le calculateur de sel fournit également un certain nombre d’autres statistiques. La plus importante d’entre elles est le nombre de gallons qu’il faudra pour atteindre un niveau de sel idéal.

C’est aussi une bonne idée de tester le niveau de sel de votre eau, même si ce n’est pas un jour particulièrement salé. Cela vous permettra de vous assurer que votre système de piscine fonctionne au mieux.

Tester le niveau de chlore de votre piscine

Faire vérifier régulièrement le niveau de chlore de votre piscine est important. Cela vous aidera à assurer une désinfection appropriée et à garder l’eau sûre pour votre famille.

Tester l’eau de votre piscine chaque semaine et plus souvent si vous nagez fréquemment ou si vous avez des enfants. C’est aussi une bonne idée de tester votre eau après une pluie, un orage ou un vent violent. Vous pouvez même obtenir des services d’analyse auprès de votre magasin de piscine local. Ces services peuvent vous coûter cher, mais ils peuvent être utiles pour obtenir une image plus claire de la chimie de l’eau de votre piscine.

Lorsque vous testez votre piscine, vous devez mesurer le chlore total 🗝, le chlore libre et le pH. Ce sont les quatre niveaux de chimie de l’eau les plus importants. Votre taux de chlore total doit être compris entre 1 et 4 ppm. Le niveau de chlore libre doit être compris entre 2 et 5 ppm. Votre niveau de pH doit être compris entre 7,2 et 7,6.

Vous devez également vérifier le niveau de dureté totale de votre piscine. Il s’agit d’une mesure du calcium et des autres minéraux présents dans l’eau. Si votre dureté totale est élevée, vous devrez peut-être ajuster votre alcalinité totale.

sel

Tester la chimie de l’eau de votre piscine peut être facile. Vous pouvez acheter des bandes de test spécialisées pour le faire. Vous devrez obtenir un échantillon d’eau, le placer dans un tube à essai et suivre les instructions. Vous ferez correspondre les bandes de test au tableau qui est inclus dans le kit de test.

Vous devriez également tester l’eau de votre piscine après avoir ajouté des produits chimiques. C’est particulièrement important si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie. L’ajout de produits chimiques peut augmenter la quantité de chlore ou d’alcalinité dans la piscine. Vous devez tester l’eau après avoir ajouté les produits chimiques, mais aussi la tester à nouveau après une journée. Cela vous aidera à détecter s’il y a des traces d’algues.

Si vous avez une piscine d’eau salée, vous devrez vérifier le niveau de sel. Le sel est constamment recyclé par la piscine. Vous pouvez ajuster le niveau de sel en fonction de la taille de votre piscine.

Vous pouvez également utiliser le calculateur de piscine en ligne pour déterminer le bon dosage de vos produits chimiques. Cela vous aidera également à maintenir le pH et l’alcalinité de votre piscine à des niveaux optimaux.

Ajouter plus de sel si nécessaire

Ajouter plus de sel dans votre piscine si nécessaire est une étape importante pour maintenir un environnement de baignade sain. Une piscine peut naturellement acquérir 500 ppm de sel au fil du temps. Mais s’il s’agit d’une piscine nouvellement construite, vous voudrez attendre au moins 30 jours avant d’ajouter du sel à l’eau.

La meilleure façon de déterminer le bon niveau de sel pour votre piscine est de tester l’eau.

L’utilisation d’un compteur numérique de qualité est un bon moyen de le faire. Il existe également des bandes de test de qualité sur le marché.

Le niveau de sel idéal se situe entre 2700 et 3400 ppm. Si le niveau de sel est trop faible, cela peut affecter l’efficacité de votre électrolyseur. Il peut également provoquer une décoloration de la finition de la surface de la piscine et des accessoires. S’il est trop élevé, il peut entraîner un goût salé et vous obliger à vidanger et à remplir à nouveau la piscine avec de l’eau douce.

Lorsque vous ajoutez du sel à votre piscine ☝, il est bon de commencer par une petite quantité et d’en ajouter si nécessaire. Si vous n’êtes pas sûr de la quantité de sel nécessaire, vous pouvez utiliser un calculateur de volume de piscine pour déterminer la bonne quantité pour votre piscine.

Vous pouvez également tester la salinité de l’eau en utilisant un kit de test. Si le kit de test est capable de vous donner une lecture précise du taux de sel, vous pouvez déterminer le niveau de sel de votre piscine. Le kit de test doit être utilisé chaque semaine pour maintenir le niveau de salinité idéal.

Une fois que vous avez déterminé le bon niveau de sel, vous pouvez mettre en marche la pompe et le système de filtration. Cela permettra au sel de se disperser et de s’absorber dans l’eau. Cela peut prendre jusqu’à 24 heures pour que le sel se dissolve. Après cette période, vous devez mettre en marche le générateur de chlore.

Si vous ajoutez du sel à votre piscine, il est important de mélanger le sel à l’eau pour augmenter la vitesse à laquelle il se dissout. C’est également une bonne idée de remuer la piscine avec une perche pour stimuler l’absorption.

Vous pouvez également vérifier la salinité de votre piscine avec un tableau du niveau de sel. Ce tableau se trouve généralement dans votre manuel du propriétaire.

Tenir un registre de vos niveaux de sel

Tenir un registre de vos niveaux de sel est vital pour l’entretien de votre piscine. Vous voulez vous assurer que votre piscine fonctionne correctement et que vous n’endommagez aucun de vos équipements. Les niveaux de sel doivent être maintenus dans une fourchette ciblée, et ils ne doivent pas dépasser 4 500 PPM.

Pour calculer le niveau de sel de votre piscine, commencez par mesurer le niveau de salinité de votre eau. Vous pouvez le faire en utilisant un testeur de salinité numérique. Vous pouvez également mesurer la dureté totale de l’eau. Les niveaux de sel supérieurs à 4 500 PPM peuvent endommager l’équipement de la piscine et réduire la durée de vie de la cellule de sel. Si votre niveau de sel est supérieur à 4 500 PPM, vous devrez peut-être ajuster la quantité de sel que vous ajoutez.

Lorsque vous testez le niveau de salinité de votre piscine, assurez-vous que l’eau est chaude. La température de l’eau affecte la conductivité du sel. Si la température de l’eau est plus froide 😵, les relevés seront plus bas.

Si vous mesurez le niveau de salinité de votre piscine, il est bon de tester l’eau plusieurs fois par semaine.

Assurez-vous que vous utilisez un compteur numérique de qualité. Les compteurs numériques peuvent être plus précis que les bandelettes de test.

Si vous utilisez du sel pour assainir votre piscine, vous devez tenir un registre de vos niveaux de sel. Vous pouvez le faire en prélevant un échantillon de l’eau après avoir ajouté du sel. Si vous n’avez pas de compteur, vous pouvez également tester le taux de salinité à l’aide d’un échantillon d’eau chaude.

Le taux de sel doit se situer entre 2 700 et 3 400 ppm. Plus le taux de sel est élevé, plus l’accumulation de calcium sera rapide. Le niveau de dureté calcique doit être compris entre 200 et 400 ppm. Il est également important de se rappeler que les systèmes au sel sont plus dangereux pour la santé humaine que les produits chimiques classiques à base de chlore ou de brome.

Le sel peut également être dilué par la pluie. Si vous utilisez du sel dans votre piscine, vous devez le laisser se dissoudre pendant au moins 48 heures. Ensuite, vous pouvez tester à nouveau le niveau de sel. Il est important de se rappeler que si vous ajoutez trop de sel, vous devrez retirer l’eau de votre piscine.

.

Ce que vous devez savoir avant d’ajouter une piscine au sel à temps de dissolution à votre piscine

Que vous cherchiez un moyen de vous détendre sur la plage ou dans votre jardin, une piscine au sel à temps de dissolution est un excellent choix. Cependant, avant de vous lancer et de commencer à l’ajouter à votre piscine 👍, il y a quelques choses que vous devez savoir. Tout d’abord, il est important de vérifier les niveaux de salinité et de pH de votre eau pour vous assurer que vous utilisez le bon type de sel. La suivante est que vous devez éviter d’ajouter du sel qui contient des agents anti-agglomérants.

Vérifier vos niveaux de salinité avant d’ajouter du sel

Faire vérifier vos niveaux de sel est important. Vous pouvez utiliser un compteur numérique pour mesurer la teneur en sel de votre eau.

Lorsque vous vérifiez vos niveaux de salinité, c’est aussi une bonne idée de prendre note des mesures. Par exemple, si vous utilisez une bandelette de test, assurez-vous de lire la boîte pour savoir combien de ppm de sel votre eau contient. Vous pouvez être en mesure d’utiliser cette information pour déterminer la quantité de sel que vous devrez ajouter.

Une autre façon de tester vos niveaux de sel est d’ajouter un apport d’eau fraîche.

Cela peut être fait à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Il se peut que vous deviez d’abord vider l’eau, si le niveau de salinité est trop élevé.

En dehors de la vérification de vos niveaux de sel, vous pouvez également profiter des compteurs numériques pour déterminer la dureté totale et les solides dissous totaux dans l’eau de votre piscine. Ces appareils sont faciles à utiliser et fournissent des résultats précis.

Pendant que vous y êtes, vous pouvez également vous procurer un testeur de salinité numérique. Cet appareil est petit et léger, mais fournit une mesure utile de la teneur en sel de votre eau.

Pour les piscines au sel, le niveau de salinité optimal est d’environ quatre mille ppm. Ceux qui sont supérieurs à cette valeur peuvent causer des problèmes, notamment l’érosion des surfaces et des équipements de la piscine.

La principale unité de mesure de la salinité est la CE/w. Ainsi, une lecture élevée de l’EC/w peut signifier que vous avez besoin d’un traitement de l’eau. De même, une lecture basse peut indiquer que vous devez ajouter un peu de chlore régulier à votre eau.

Bien qu’un compteur numérique puisse vous aider à déterminer vos niveaux de sel, vous devrez peut-être tester manuellement la chimie de l’eau de votre piscine. Cela est particulièrement vrai si la chimie de votre piscine n’est pas équilibrée. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous retrouver avec des relevés inexacts.

La piscine au sel est un excellent moyen de passer du temps de qualité en famille, mais vous devez être sûr d’avoir la bonne quantité de sel. Ajouter trop de sel peut corroder votre équipement de piscine et rendre votre piscine inutilisable.

Tester le niveau d’alcalinité de votre eau

Faire tester l’alcalinité de votre eau peut être assez important. Elle peut causer des problèmes si elle est trop élevée ou trop faible. Si elle est trop faible, vous devrez rééquilibrer l’eau. Si elle est trop élevée, elle peut causer de l’entartrage, de la corrosion et d’autres problèmes.

L’alcalinité peut être mesurée à l’aide d’un kit de test d’alcalinité. Généralement, les niveaux d’alcalinité sont évalués entre 80 et 110 ppm. Si l’alcalinité est trop faible 🌠, vous devrez ajouter des produits chimiques pour l’augmenter.

Il existe plusieurs façons différentes d’augmenter l’alcalinité. L’une des méthodes consiste à ajouter de l’acide à l’eau. Vous pouvez ajouter de l’acide muriatique, qui peut abaisser le pH à 7,8. Vous pouvez également ajouter du bicarbonate de soude. Ces produits augmenteront l’alcalinité jusqu’à 10 ppm.

Une autre méthode consiste à utiliser un augmentateur d’alcalinité. Cela amènera le TA dans une plage compatible avec le chlore.

Il est important de faire tester l’alcalinité de votre eau avant d’ajouter des produits chimiques d’équilibrage du pH. En effet, les produits chimiques d’équilibre du pH peuvent faire fluctuer les niveaux de pH.

Si vous testez l’alcalinité de votre eau avec Dissolving Time Salt Pool, vous devrez savoir comment vérifier les niveaux de pH. En effet, le pH est le niveau de chimie de l’eau le plus important. En le maintenant dans la bonne fourchette, vous éviterez l’entartrage, la corrosion et d’autres problèmes.

Il existe plusieurs types de kits de test. Ces kits peuvent varier en termes de prix. Certains peuvent être trouvés dans votre magasin de piscine. Ces kits fournissent souvent des résultats numériques. D’autres peuvent être gratuits. Cependant, des clients ont signalé que les résultats varient d’un magasin à l’autre.

Il est également important de vérifier l’étalonnage de votre équipement.

Selon les résultats, vous devrez peut-être refaire un test. Le pH de l’eau doit être compris entre 7,2 et 7,8. Vous devez effectuer un test hebdomadaire pour vous assurer que vous assainissez correctement la piscine.

Si votre alcalinité est trop faible, vous devrez peut-être ajouter du bicarbonate de soude à l’eau. Cela augmentera l’alcalinité et aidera l’eau à devenir plus claire.

Tester le niveau de pH de votre eau

Que vous cherchiez une nouvelle piscine au sel à dissolution temporelle ou que vous vouliez simplement vous assurer que votre piscine actuelle est sûre, il est important de tester régulièrement le niveau de pH de votre eau. Votre niveau de pH est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité de l’eau. Une eau dont le pH est supérieur à 7,0 est considérée comme basique, tandis qu’une eau inférieure à 7,0 est acide. En maintenant votre niveau de pH entre 6,5 et 9,5, vous vous assurez que votre piscine est sûre pour les nageurs.

Le pH d’un échantillon d’eau est mesuré sur une échelle logarithmique. Chaque chiffre inférieur à sept est dix fois plus acide qu’un chiffre supérieur à sept.

Pour tester le niveau de pH de votre eau ⚡, vous pouvez utiliser des bandelettes réactives. Vous pouvez également acheter des kits qui testent le pH et l’alcalinité totale. Ces kits comprendront une bandelette de pH, une solution numéro quatre, un indicateur rouge de phénol et une bandelette d’orthotolidine (OTO). Vous pouvez également acheter des bandes spécialisées qui testeront le cuivre, le fer et d’autres produits chimiques.

Si votre niveau de pH est trop élevé, cela peut provoquer la croissance d’algues. Il peut également rendre le chlore moins efficace. Garder le niveau de pH entre 6,0 et 9,0 est recommandé pour la plupart des poissons.

Si vous utilisez un système de chloration au sel, vous devez tester le niveau de pH de votre eau après avoir ajouté du chlore ou des produits chimiques. Maintenir le niveau de pH entre 6,5 et 9,5 permettra d’éviter d’endommager les tuyaux, les surfaces et les autres systèmes.

Pour tester le niveau de pH de votre eau, plongez une bandelette dans l’eau de la piscine. Vous devriez voir une couleur bleue si le niveau de pH est supérieur à sept, et une couleur plus faible si le niveau de pH est inférieur à sept. Si vous voyez une couleur verte ou boueuse, cela peut signifier qu’il y a trop de cuivre dans la piscine.

Si vous trouvez que votre niveau de pH est trop élevé, vous pouvez ajouter du chlorure de calcium ou du bicarbonate de sodium pour augmenter le niveau de pH. Vous devez également vérifier l’alcalinité totale de l’eau de votre piscine. Une faible alcalinité totale peut entraîner la détérioration des surfaces de la piscine et du béton.

Il existe des kits de test comprenant une bandelette et un titrateur numérique. Pour titrer le pH de l’échantillon à un certain niveau, on ajoute le titrant jusqu’à ce que la valeur du pH soit inférieure de 0,3 unité au point de départ.

Éviter le sel avec des agents anti-agglomérants

Ajouter des agents anti-agglomérants au sel permet d’empêcher les cristaux de sel de coller ensemble. L’agglutination peut être nocive et entraîner une série de problèmes pour la qualité du sel et le processus de production. La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé l’utilisation de ces agents.

Il existe de nombreux types d’agents anti-agglomérants. Ils agissent en adsorbant l’humidité et en empêchant les particules de se coller les unes aux autres. Certains sont insolubles, tandis que d’autres sont solubles dans l’eau et les alcools.

Le chlorure de sodium, le silicate de calcium et le carbonate de magnésium sont des anti-agglomérants naturels. Ces substances sont utilisées dans la transformation du sel de table. Ces agents sont autorisés comme antiagglomérants dans le sel en vertu de la norme générale du Codex pour les additifs alimentaires.

Aux États-Unis, le sel de table est autorisé jusqu’à deux pour cent d’additifs. C’est le cas de la plupart des sels présents sur le marché. Certains sels contiennent également de l’iode 👍, qui est un additif naturel. L’iode est un oligo-élément qui n’est pas nocif et qui est exigé par certains pays pour la production de sel.

Le ferrocyanure de potassium est un autre agent anti-agglomérant. Il empêche le sel de coller ensemble et évite la formation de grumeaux dans le sel. Ce composé est utilisé dans les condiments, le vin et le vin de raisin.

Les autres additifs comprennent la cellulose, qui est utilisée dans le fromage parmesan. La cellulose fonctionne également comme un agent gonflant. Certains autres additifs comprennent les huiles partiellement hydrogénées et le citrate d’ammonium de fer.

Les anti-agglomérants les plus courants sont l’aluminosilicate de sodium, le silicate de calcium et le ferrocyanure de potassium. L’aluminosilicate de sodium est l’agent le plus courant aux États-Unis. En Europe, le ferrocyanure de potassium est l’agent anti-agglomérant le plus courant. Ferrocyanure de potassium SIN n° 538.

Les anti-agglomérants sont couramment utilisés dans les produits alimentaires, comme la farine. Ils sont souvent ajoutés aux mélanges à base de sucre ou de farine. Ils sont également ajoutés aux poudres de lait.

Les anti-agglomérants ont de nombreuses utilisations, notamment leur capacité à empêcher l’humidité de pénétrer dans le produit. Ils peuvent également contribuer à améliorer les taux de production. Ils sont également utilisés dans d’autres industries. Ces additifs sont généralement inoffensifs, et ils sont évalués par la FDA. Cependant, ils sont parfois critiqués pour leurs possibles impacts sur l’environnement.

Peut-on nager après avoir mis du sel dans la piscine ?

Mettre du sel dans sa piscine est une chose courante que les gens font. Cependant, il y a certaines choses que vous devez savoir sur la natation après avoir mis du sel dans votre piscine.

Douches avant la baignade

L’utilisation de savon dans vos douches avant la baignade est un excellent moyen de vous protéger des germes et des bactéries. Cela éliminera les bactéries de votre corps et éliminera les risques de tomber malade.

Un autre avantage de prendre une douche avant de nager est la réduction du travail du chlore qui est effectué dans la piscine. Le chlore est ajouté à l’eau pour tuer les bactéries et les parasites nuisibles. Le chlore peut également créer des sous-produits toxiques, comme la trichloramine, qui peut provoquer des irritations de la gorge. Le chlore prend également beaucoup de temps pour faire son travail. Il peut prendre 10 jours pour tuer le parasite Cryptosporidium.

Une douche complète avec du savon éliminera toute trace d’urine, de sueur ou d’huiles corporelles. Cela permettra également de réduire le nombre de germes et de bactéries que vous pouvez ramener de la piscine à la maison. Cela vous aidera également à vous protéger du coronavirus.

Un autre avantage de la douche avant la baignade, en dehors des avantages évidents, est qu’elle aidera à prévenir les infections cutanées. L’eau salée n’est pas aussi agressive pour vos cheveux que l’eau chlorée. Elle peut tout de même causer des dommages, il est donc préférable de les laver après la baignade.

Il peut également être utile d’appliquer un peu de vaseline avant d’entrer dans la piscine. Cela empêchera vos cheveux de blanchir dans l’eau. Vous pouvez également utiliser un revitalisant avec un protecteur solaire dans vos cheveux avant de nager.

Si vous allez dans une piscine publique, c’est une bonne idée de prendre une douche avant de vous baigner. De nombreuses communautés ont une politique publique qui oblige les nageurs à le faire. Cela contribuera à améliorer la qualité de l’eau.

Il est également important de ne pas oublier de prendre une douche après la baignade. Vous ne voulez pas contaminer la piscine en apportant votre sueur ou vos matières fécales. Ces contaminants peuvent porter des traces d’agents pathogènes et de bactéries qui peuvent entraîner des maladies. Prendre une douche après la baignade peut également aider à prévenir l’otite du baigneur. Cela peut également empêcher les nageurs de transférer des bactéries et d’autres auto-stoppeurs indésirables à d’autres nageurs.

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, prendre une douche avant de nager peut aider à améliorer la qualité de l’eau d’une piscine publique. Si vous n’avez pas le temps de vous doucher avant de nager, vous pouvez toujours vous rincer sous la douche.

Vérifier vos niveaux de sel

Il est important d’obtenir le bon niveau de sel dans votre piscine. Que vous ayez une piscine à eau salée ou une piscine classique, vous devez vous assurer que la concentration en sel est dans la bonne fourchette. Une trop grande quantité de sel donnera un goût salé et affectera le processus de chloration. Si vous avez une piscine d’eau salée 💡, vous devez également maintenir le niveau de pH stable.

Pour tester votre niveau de sel, vous pouvez utiliser un testeur de salinité numérique. Cet appareil mesure le total des solides dissous dans l’eau de votre piscine. C’est un moyen rapide et facile de vérifier la salinité de l’eau de votre piscine.

Pour des résultats plus précis, vous pouvez acheter un kit de réactif liquide. Ce kit utilise des gouttes de réactif et des échantillons d’eau de piscine pour effectuer des mesures. Ces kits coûtent généralement 15 à 20 €.

Vous pouvez également tester votre taux de sel à l’aide de bandes de test. Celles-ci sont disponibles pour 10 € chez les détaillants de l’industrie et en ligne. Les bandes de test doivent être jetées après utilisation. Vous devrez tremper une partie de la bande dans l’eau de votre piscine pendant environ 10 minutes. La bande devrait alors changer de couleur. La ligne orange devrait indiquer une lecture correcte.

L’utilisation du testeur de salinité numérique est un moyen facile de vérifier votre niveau de sel. Le niveau de concentration en sel s’affichera sous forme de ppm. Il est important de vérifier régulièrement le niveau de sel dans votre piscine. Ceci est important pour éviter l’accumulation de produits chimiques.

Si l’eau de votre piscine est trop salée, vous devrez peut-être la compléter avec de l’eau douce. Cependant, le niveau de sel ne doit pas affecter l’odeur ou le goût de l’eau de votre piscine. Dans la plupart des cas, une lecture détournée est suffisante.

En plus de tester votre niveau de sel, vous devez également vérifier l’alcalinité totale et le niveau de pH. Ce sont les deux niveaux de chimie de l’eau les plus importants. Ils sont susceptibles de fluctuer. C’est aussi une bonne idée de faire des tests régulièrement, car cela peut attraper tout changement avant qu’il n’affecte la qualité de l’eau.

Vous pouvez aussi acheter un testeur de salinité numérique et le plonger dans l’eau de votre piscine. Cela fournira une lecture plus précise que les bandes de test.

Chemiquement identique aux piscines au chlore

Choisir les bons produits chimiques pour piscine peut faire une grande différence dans la santé de votre piscine. Il existe de nombreux produits chimiques disponibles pour une utilisation dans votre piscine, et votre expert en piscine peut vous aider à choisir le meilleur.

Le chlore est un désinfectant commun utilisé dans les piscines. Le chlore fonctionne en oxydant les composés organiques. Cela lui permet d’attaquer les contaminants présents dans l’eau. La piscine se retrouve alors avec une bonne odeur et un pH sain.

Le chlore est également relativement peu coûteux. Cependant, il est agressif pour la peau et les yeux. Si vous avez la peau sensible, vous pouvez choisir un autre assainisseur. Le brome est une alternative plus sûre et moins irritante que le chlore. Le brome est également beaucoup plus stable que le chlore. Cela le rend populaire dans les spas.

Le brome n’est pas aussi efficace que le chlore. Son action est plus lente, mais il agit plus longtemps. L’inconvénient du brome est qu’il est un peu plus cher. Il peut également laisser l’eau de votre piscine un peu trouble.

Le brome fonctionne mieux à des températures plus chaudes. Il peut également être moins abrasif sur la peau. Si vous utilisez du brome dans un spa, vous devez garder une couverture pendant la journée.

Il est important de tester l’eau de votre piscine régulièrement. Si vous devez ajuster la quantité de produits chimiques que vous utilisez, vous devez le faire en suivant les instructions du fabricant. Vous pouvez également utiliser des produits chimiques pour piscine tampon afin d’augmenter vos niveaux de pH. Ces produits chimiques empêchent le pH de changer et peuvent augmenter votre alcalinité globale.

L’hypochlorite de lithium est une option sans calcium pour la chloration de votre piscine. Il peut être utilisé en toute sécurité dans les piscines à revêtement en vinyle. Cependant, il est beaucoup plus cher que le di-chlore. Vous pouvez également utiliser du peroxymonosulfate de potassium. Ce traitement choc pour piscine permet d’éliminer les matières organiques et d’empêcher les algues de se développer dans votre piscine.

Une autre alternative au chlore est l’acide cyanurique. Ce produit chimique protège le chlore de la dégradation, ce qui contribue à le faire durer plus longtemps. Il le rend également plus facile à utiliser. Il n’est pas nécessaire de le remplacer aussi souvent.

Les chloramines sont un autre déchet laissé par le chlore. Les chloramines peuvent provoquer une odeur nauséabonde et peuvent également décolorer vos cheveux et votre maillot de bain. Elles peuvent également provoquer des démangeaisons et une sécheresse de la peau chez les nageurs.

Éviter les dommages coûteux

Ajouter du sel à une piscine peut être une entreprise coûteuse. Ce processus peut endommager le revêtement de la piscine et peut également corroder les parties métalliques de la piscine. Il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour minimiser les dommages.

Premièrement, vous devrez tester le niveau de sel de votre piscine. Vous pouvez utiliser une bandelette de test qui mesure la salinité de votre piscine. Si le taux de sel est trop élevé, vous devez le diminuer.

Vous devrez également vidanger votre piscine. La quantité d’eau que vous devez vidanger dépend de la salinité de votre piscine. En général, vous devrez vidanger 1/8e de l’eau.

Une fois que vous avez vidangé votre piscine, vous pouvez utiliser une bande de test de sel pour déterminer le niveau de salinité de votre piscine. La bandelette peut être achetée auprès d’une entreprise de piscine. Vous pouvez également utiliser un compteur numérique de qualité de l’eau pour obtenir une lecture précise.

Les piscines d’eau salée sont très douces pour la baignade. Cela signifie que vous ne souffrirez pas d’irritation de la peau ou des yeux. Le sel est plus doux que le chlore 😀, mais le sel peut quand même corroder les objets métalliques autour de la piscine.

Les piscines d’eau salée ne sont pas recommandées pour les maisons qui ont des piscines à revêtement en vinyle ou celles qui ont des panneaux muraux en métal. Le sel peut corroder ces éléments plus rapidement. Il peut également être corrosif pour la pierre naturelle. Les piscines en béton s’éroderont plus rapidement sans barrière d’eau. Vous pouvez également constater que certaines mains courantes et certains boulons d’échelles sont corrodés.

Les piscines d’eau salée doivent être vidées fréquemment. Vous pouvez ajouter du chlore supplémentaire la nuit pour maintenir un niveau élevé de chlore libre. Cela permet d’éviter que le sel ne tache votre piscine. Vous pouvez également avoir besoin d’ajouter des additifs de chlore traditionnels en hiver.

Il est important de noter que le sel peut corroder le métal, donc si votre piscine a des pièces métalliques, vous devrez les remplacer. Certaines pièces sont particulièrement sensibles à la corrosion, comme la couverture de la piscine et les composants de la couverture automatique. Vous pouvez économiser de l’argent en remplaçant ces pièces régulièrement.

Vous devez également tester le niveau de pH de votre piscine. Des niveaux élevés d’eau acide peuvent endommager le revêtement de la piscine, et peuvent irriter votre peau. Testez le niveau de pH de votre piscine toutes les deux semaines.

Laisser un commentaire

Lire la suite ...
Entrez votre adresse e-mail
Pour déverrouiller ce contenu Gratuitement.
👇👇👇
Lire la suite
Votre adresse électronique est protégée à 100% contre le spam !
Send this to a friend